UBU en Afrique


UBU EN AFRIQUE, EST LE 3 ÈME ACTE DES CELEBRATIONS DES 150 ANS d’Alfred JARRY

par le théâtre du Tiroir, 8 rue Jean Macé 02 43 91c15 66 www.theatre-du-tiroir.com

L’histoire

UBU, simple capitaine d’armée, plutôt bête et peureux, est poussé par sa femme, la mère UBU à tuer le Roi du pays de Guikonya pour prendre sa place et surtout ses richesses. Mais, cornegidouille!! il va vite devenir un tyran comme tant d’autres, abusant de son pouvoir. Mais est-ce vraiment une farce…?

L’équipe artistique

Interprétée en 14 langues par 22 actrices et acteurs amateure.s dont la plupart viennent d’Afrique et sont réfugié.e.s ou demandeurs de refuge en Mayenne, Ubu Roi une nouvelle aventure qui va parfois les ramener dans leur pays d’origine où sévissent de nombreux pères UBU. Après Gaza, Les Suppliantes, Réfugiés poétiques et La Conférence des oiseaux, c’est le 5-ème chantier citoyen de la compagnie du Tiroir pour redire que “Le pays que l’on préfère est la terre entière”

Tarifs

Tarif normal : 10€ Tarif soutien 15€ Tarif – 16 ans : 5€

Gratuit pour Chômeurs, Réfugié.e.s avec ou sans papiers

Réservation ici

Distribution : Personnages, interprètes, langues et pays d’origine

Père UBU: Mohamed Lamine, malinké & diakhinké de Guinée / Le général LASCY : Loncény, soussou de Guinée/ Lieutenant KOBLADÉ: Richard, mayennistan / Choeur des soldats : Youssouf arabchoua du Tchad, Lahat woolof du Sénégal, Oumar, Ibrahim, Alpha, soussou de Guinée / NIENEDY: Mercy – tigrinia d’Erythrée / LE PALOTIN BOULBOU: Abdoulfattah, mori du Burkina Faso Mère UBU (en alternance): Josiane, éwondo du Cameroun, Chris-Netty, lingala du Congo Braz Choeur des Femmes : Delphine kissi de Guinée, Jein, nangiré du Tchad / Céline et Anaelle, mayennistan, Yasaman, persan d’Iran Safourata poulard de Guinée, Zabdy espagnol de Colombie, Mabinti, soussou de Guinée /Roi MOUTOUBOU: Flavien (nangiré du Tchad); / Reine ROSEMONDE: Chris-Netty, lingalla du Congo Brazza / Les frères BOUGRELAS: Melaher, tigrinia d’Érythrée, Ikram, mahorais de Mayotte / Les ombres: Yasaman, Delphine, Anaëlle, Ibrahim, Lahat, Oumar, Safourata, Abdoul, Alpha / Ancêtres géants: Richard & Ibrahim / le greffier: Alpha / Les Nobles: Céline, Lahat, Chris-Netty, Mabinti, Anaëlle, Safourata / Les Magistrats: Flavien, Oumar, Youssouf / Les Financiers: Zabdy, Yasaman, Mabinti L’armée Russe: Le Choeur des femmes / Le lion: Abdoul et Melaher / Les gendarmes: Flavien, Richard et en alternance Alpha.

Un Chantier citoyen

Chantier : lieu d’expérimentation, de fouilles et de recherches, de constructions.

Le théâtre s’est de tout temps, emparé des grandes questions qui secouent l’actualité.

Aussi il se doit aujourd’hui de donner la parole à ceux qui ne l’ont pas, comme les sans-abris, les sans-papiers. Notre chantier citoyen leur offre ce droit.

Citoyen : personne qui se définit au milieu de la cité, au milieu des autres hommes et femmes et nourrit avec eux un projet commun.

À chaque spectateur de tirer ses propres leçons, de décider ce qui lui semble le meilleur pour les Hommes, pour les Femmes et pour la Cité.

Les Chantiers citoyens du Théâtre du Tiroir sont conçus pour faire se rencontrer sur les plateaux de théâtre et dans les salles de spectacles, le maximum de personnes d’origines et de cultures différentes et contribuer à renforcer la compréhension mutuelle, lutter contre l’intolérance, favoriser la cohésion sociale, promouvoir la coopération pour le développement humain.

« L’Afrique est riche, très riche en minéraux essentiels pour l’économie mondiale mais ces richesses n’arrivent pas aux africains : Neuf des dix pays les plus pauvres du monde en termes de PIB par habitant sont situés sur le continent africain . Les nations francophones de nos acteurs : Le Congo est le 225ème sur 227 pays ; Guinée occupe le 206ème rang; Burkina Faso se situe au 207ème rang ; L’Érythrée est le 219éme ; Le Sénégal se situe actuellement au 195e rang ; L’union des Comores à la 217éme place… Et la France ? On lit dans la presse : La France est le 24éme pays plus riche du classement et les difficultés de recrutement s’y généralisent et concernent quasiment toutes les entreprises et tous les secteurs,.. »

Chronique n°1 de la création du 5ème chantier théâtral citoyen du Théâtre du tiroir

par Antxon Massé, écrivain et comédien espagnol, collaborateur du théâtre du Tiroir.

Jarry, tombeur des frontières : Qu’est ce qui a réuni ce groupe de migrants réfugié.e.s ou demandeurs de refuge dont plusieurs sans papiers ? Qu’est ce qui les pousse à dire et jouer le texte d’Alfred Jarry dans des langues différentes ? Car si on peut entendre le texte en français, le dialogue se poursuit en persan, soussou, peul, malinké, lingala, looré, wolof, tigrigna… et on chante et on danse pour faire évoluer l’intrigue de la pantomime tragique et universelle de l’écrivain lavallois. L’urgence de vivre dignement, voilà ce qui les pousse sur la scène.

Face à la misère, la RÉSISTANCE s’exprime par la beauté des corps en mouvement. La transpiration brille sur visages et corps; l’effort les épuise; le sourire et l’entraide des un.e.s pour les autres les font tenir comme une seule famille. L’équipe est passionnée et passionnante, ils participent à l’écriture de l’adaptation avec leur culture, leur connaissance physique des dictateurs africains.

Le metteur en scène coordonne tous leurs apports en danses, en chansons traditonnelles pour faire d’« Ubu sur la butte » et d’« Ubu roi » la présentation de leur exigence de pouvoir vivre et travailler en France, dont ils sont déjà des citoyens et non pas du bétail qui n’a pas le droit au travail.

Depuis la scène, ils demandent un permis de séjour. Au lieu d’attentre un permis de séjour qui tarde d’arriver – il y a, plusieurs acteurs ou actrices qui sont en France depuis plus de 5 ans au Théâtre du Tiroir, ils ont trouvé parfois une assiette pour dîner, un lit pour se reposer mais ils viennent surtout pour s’approprier la dimension symbolique du théâtre. Elle les place du côté de l’illusion en jouant le Père Ubu et tous les personnages sortis de l’imaginaire de Jarry. Et en étant personnages, ils nous exposent leurs histoires individuelles et comment des circonstances terribles les ont fait sortir de leur pays, parfois contre leur volonté, et arriver ici, après un voyage infernal et dangereux. Plus de 2.500 migrants morts ou disparus en Méditerranée en 2023


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *